MUSCULATION (ASDEP) ENSEIGNEMENT ET EVALUATION

Auteur : PASCAL
Date de création : 2007-12-14
Nombre de pages : 76


On s’oriente vers une musculation de préparation, de réparation et d’anticipation. … Le candidat doit préparer les différents exercices composant sa séance.

Extrait du document

G A D U E L P a s c a l A C A D E M I E D E C R E T E I L

Page 5

c. Troisième objectif : « Solliciter la musculature pour la développer en fonction d’objectifs
esthétiques personnalisés ».
On est ici sur une conception de la musculation libre quant au travail à
effectuer (pas beaucoup de contraintes de charges car on ne recherche
pas le gain de rendement, de temps de récupération, de travail
concentrique ou excentrique…). L’engagement dans ce profil va
essentiellement s’orienter vers un développement du volume musculaire
(garçons). Il faudra simplement veiller à une sollicitation qui reste aussi
généralisée et homogène. On peut aussi sur cet objectif travailler les
exercices dans un éventail très large, sous diverses formes afin d’entrer
aussi dans une recherche de maîtrise plus importante et complète de
l’activité.

II. Lecture du référentiel.
a. Le produire.
La part la plus lourde des points affectés sur cette évaluation. Ici les
notions incontournables liées à l’activité sont au centre (on pourrait parler
de rendement possible).
On est sur la réalisation « motrice » de sa séance. Sont évaluées les
notions de postures (travail en sécurité, mobilisation et immobilisation
des bonnes articulations), de trajets moteurs (identiques du début à la fin
et répondant au protocole de validation du travail), du placement de la
respiration sur le temps complet de l’exercice et sur des phases bien
précises, l’avant et l’après travail (la préparation ou l’échauffement, la
récupération et les étirements…). L’élève doit montrer qu’il maîtrise
parfaitement tous les éléments que nécessite un travail en musculation.

b. Le concevoir.
Le candidat doit préparer les différents exercices composant sa séance.
Cette préparation doit se faire dans un cheminement cohérent entre ce
qui a déjà été fait et ce qui sera fait plus tard dans le cycle (on construit
des exercices imbriqués dans une programmation). Garder une cohérence
avec l’objectif poursuivi en s’appuyant sur des connaissances en matière
d’entrainement.
Sont évalués les charges qu’il utilise, les groupes musculaires qu’il
mobilise et dans quel ordre, les temps de récupération qu’il propose et
envisage et comment… , le type de travail musculaire mis en place. Il
serait utile de disposer d’une « banque d’exercices » dans laquelle l’élève
ira puiser afin de construire ses connaissances.
Dans le concevoir les meilleurs candidats seront aptes à diversifier le type
de travail mis en place pour un même groupe musculaire (concentrique,
excentrique, en statique ou en dynamique…) pour quels effets recherchés


Télécharger le document

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *