VB.NET et la programmation objet

VBNET_POO

Date de création : 2013-02-04
Auteur : MyPc
Nombre de pages : 30


Apprentissage d’un langage de Programmation Orientée Objet : VB.NET Support de formation 4.2.5 Insertion d’une classe dans une hiérarchie …


Support de Formation Apprentissage d’un langage de Programmation Orientée Objet : VBNET

SOMMAIRE
SOMMAIRE
INTRODUCTION
TP N° – CLASSE D’OBJET – ENCAPSULATION
OBJECTIFS
CE QU’IL FAUT SAVOIR
Notion de classe
Encapsulation
Déclaration des propriétés d’un objet
Implantation des méthodes
Instanciation
Accès aux propriétés et aux méthodes
Conventions d’écriture
TRAVAIL A REALISER
TP N° – ENCAPSULATION PROTECTION ET ACCES AUX D ONNEES
MEMBRES
OBJECTIFS
CE QU’IL FAUT SAVOIR
Protection des propriétés
Fonctions d’accès aux propriétés
Remarque :
Accès aux attributs membres par les Property de classe
TRAVAIL A REALISER
TP N° – CONSTRUCTION ET DESTRUCTION
OBJECTIFS
CE QU’IL FAUT SAVOIR
Constructeurs
Surcharge des constructeurs
Propriétés de classe
Méthodes de classe
Destructeur
TRAVAIL A REALISER
TP N° – L’HERITAGE
OBJECTIFS
CE QU’IL FAUT SAVOIR
L’héritage
Protection des propriétés et des méthodes
Mode de représentation

Extrait du document

Apprentissage d’un langage de Programmation Orientée Objet : VB.NET Support de formation

T.P. N°1 – CLASSE D’OBJET – ENCAPSULATION
1.1 OBJECTIFS
· Notion de classe d’objet
· Définition d’une nouvelle classe d’objet en C#.
· Encapsulation des propriétés et des méthodes de cet objet.
· Instanciation de l’objet.
1.2 CE QU’IL FAUT SAVOIR 1.2.1 Notion de classe
Créer un nouveau type de données, c’est modéliser de la manière la plus juste un
objet, à partir des possibilités offertes par un la ngage de programmation.
Il faudra donc énumérer toutes les propriétés de ce t objet et toutes les fonctions qui
vont permettre de définir son comportement. Ces der nières peuvent être classées de
la façon suivante : · Les fonctions d’entrée/sortie . Comme les données de base du langage C#, ces
fonctions devront permettre de lire et d’écrire les nouvelles données sur les
périphériques (clavier, écran, fichier, etc.).
· Les opérateurs de calcul . S’il est possible de calculer sur ces données, il faudra
créer les fonctions de calcul.
· Les opérateurs relationnels . Il faut au moins pouvoir tester si deux données s ont
égales. S’il existe une relation d’ordre pour le no uveau type de donnée, il faut
pouvoir aussi tester si une donnée est inférieure à une autre.
· Les fonctions de conversion . Si des conversions vers les autres types de donné es
sont nécessaires, il faudra implémenter également l es fonctions correspondantes.
· Intégrité de l’objet . La manière dont est modélisé le nouveau type de d onnées
n’est probablement pas suffisant pour représenter l ‘objet de façon exacte. Par
exemple, si l’on représente une fraction par un cou ple de deux entiers, il faut
également vérifier que le dénominateur d’une fracti on n’est pas nul et que la
représentation d’une fraction est unique (simplific ation).
La déclaration d’un nouveau type de données et les fonctions qui permettent de gérer
les objets associés constituent une classe.de l’objet.
Les propriétés de l’objet seront implantées sous l a forme de données membres de la
classe.
Les différentes fonctions ou méthodes seront implé mentées sous la forme de
fonctions membres de la classe.
De façon courante, dans le patois de la programmation orientée objet, données
membres et fonctions membres de la classe sont considérées respectivement comme
synonymes de propriétés et méthodes de l’objet.


Télécharger le document

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *