Notions fondamentales du langage C#

[Notions fondamentales du langage Csharp] [Date : 25/03/09]

Auteur : Utilisateur Windows
Date de création : 2009-07-12
Nombre de pages : 25


Dotnet France Association 3 [Notions fondamentales du langage Csharp] [Date : 25/03/09] Langage humain Langage de programmation Langage binaire


Dotnet France Association

[Notions fondamentales du langage Csharp] [Date : //]
Sommaire

Tout ce qu’il faut savoir pour bien commencer
Qu’est ce qu’un langage de programmation ?
Introduction
Nécessité d’un langage intermédiaire
Introduction à la programmation orientée objet
Les différences avec un langage procédural
Les avantages de la programmation orientée objet
Présentation du Framework Net
Introduction
Le Common Language Specification et le Common Language Runtime
Qu’est ce que le C#
Un langage simple et performant pour NET
Les bases du C#
Environnement de développement
Installation de Visual studio
Création d’un projet C#
Les bases de la programmation C#
Les pré-requis
Variables
Opérateurs
Les conditions
Les boucles
Conclusion

Extrait du document

Dotnet France Association

5 [Notions fondamentales du langage Csharp] [Date : 25/03/09]
Le Framework .NET regroupe un ensemble d’outils pour le programmeur. En effet les technologies
.Net vont nous permettre de programmer autant des applications console et WindowsForm que des
services Web, des applications Windows mobile et bien d’autres.
Un des avantages du Framework .Net, c’est qu’il est multi-langages. C’est-à-dire que l’on va pouvoir
programmer en VB.NET, en C#, en C++, en J# et aussi en d’autres langages compatibles. Nous allons
voir comment l’architecture du Framework va nous permettre cela.
1.3.2 Le Common Language Specification et le Common Language Runtime.
Nous allons voir ici le
fonctionnement de la plateforme
.NET grâce à un schéma simple.
Pour commencer on code dans
un langage compatible .NET. La
Common Language Specification
(CLS) s’occupe, elle, de la
compatibilité de chaque langage
avec le Framework de sorte
qu’en codant avec n’importe quel
langage compatible, on aboutisse
au même code intermédiaire.
Chaque langage est donc compilé
par son compilateur associé pour
aboutir à un code intermédiaire :
le MicroSoft Intermediate
Language (MSIL).
Cette caractéristique est typique
du Framework.NET, et elle n’est
pas là par hasard. Bien
évidemment, cette compatibilité
multi-langages vise à faciliter la
migration d’un langage de
développement spécifique vers
la plateforme .Net (exemple du
Visual Basic et le VB.Net). Le
processus de compilation est
assez semblable au fonctionnement du langage JAVA. Notre code source est « Pré »compilé dans un
langage intermédiaire et celui-ci sera interprété lors de l’exécution par une machine virtuelle qui le
traduira en code natif.
Cette « machine virtuelle » dans le Framework .Net, c’est la Common Language Runtime (CLR).
La CLR a deux grandes fonctions : d’abord, elle s’occupe de l’interprétation du code à la volée. C’est-
à-dire qu’elle va compiler le code MSIL en fonctions des besoins ce qui optimise les performances.
Cela s’appelle la compilation « Just in Time » ou « JIT ». Grâce à cette méthode on va uniquement
compiler du code « utile ». Et ensuite la Common Language Runtime va gérer la mémoire.


Télécharger le document

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *