Apprendre à programmer avec Python 3

Auteur : Gérard Swinnen
Nombre de pages : 473


Document = Apprendre à programmer avec Python … le présent ouvrage a été rédigé à l’intention des élèves qui suivent le cours Programmation


IX•Python est un langage qui continue à évoluer, soutenu par une communauté d’utilisateurs
enthousiastes et responsables, dont la plupart sont des supporters du logiciel libre Parallèlement
à l’interpréteur principal, écrit en C et maintenu par le créateur du langage, un deuxième
interpréteur, écrit en Java, est en cours de développement
•Enfin, Python est un langage de choix pour traiter le XML
Pour le professeur qui souhaite utiliser cet ouvrage comme support de cours
Nous souhaitons avec ces notes ouvrir un maximum de portes À notre niveau d’études, il nous paraît
important de montrer que la programmation d’un ordinateur est un vaste univers de concepts et de
méthodes, dans lequel chacun peut trouver son domaine de prédilection Nous ne pensons pas que
tous nos étudiants doivent apprendre exactement les mêmes choses Nous voudrions plutôt qu’ils
arrivent à développer chacun des compétences quelque peu différentes, qui leur permettent de se
valoriser à leurs propres yeux ainsi qu’à ceux de leurs condisciples, et également d’apporter leur
contribution spécifique lorsqu’on leur proposera de collaborer à des travaux d’envergure
De toute manière, notre préoccupation primordiale doit être d’arriver à susciter l’intérêt, ce qui est
loin d’être acquis d’avance pour un sujet aussi ardu que la programmation d’un ordinateur Nous ne
voulons pas feindre de croire que nos jeunes élèves vont se passionner d’emblée pour la construction
de beaux algorithmes Nous sommes plutôt convaincus qu’un certain intérêt ne pourra durablement
s’installer qu’à partir du moment où ils commenceront à réaliser qu’ils sont devenus capables de
développer un projet personnel original, dans une certaine autonomie
Ce sont ces considérations qui nous ont amenés à développer une structure de cours que certains
trouveront peut-être un peu chaotique Nous commençons par une série de chapitres très courts, qui
expliquent sommairement ce qu’est l’activité de programmation et posent les quelques bases
indispensables à la réalisation de petits programmes Ceux-ci pourront faire appel très tôt à des
bibliothèques d’objets existants, tels ceux de l’interface graphique tkinter par exemple, afin que ce
concept d’objet devienne rapidement familier Ils devront être suffisamment attrayants pour que leurs
auteurs aient le sentiment d’avoir déjà acquis une certaine maîtrise Nous souhaiterions en effet que
les élèves puissent déjà réaliser une petite application graphique dès la fin de leur première année
d’études
Très concrètement, cela signifie que nous pensons pouvoir explorer les huit premiers chapitres de ces
notes durant la première année de cours Cela suppose que l’on aborde d’abord toute une série de
concepts importants (types de données, variables, instructions de contrôle du flux, fonctions et
boucles) d’une manière assez rapide, sans trop se préoccuper de ce que chaque concept soit
parfaitement compris avant de passer au suivant, en essayant plutôt d’inculquer le goût de la
recherche personnelle et de l’expérimentation Il sera souvent plus efficace de réexpliquer les notions
et les mécanismes essentiels plus tard, en situation et dans des contextes variés
Dans notre esprit, c’est surtout en seconde année que l’on cherchera à structurer les connaissances
acquises, en les approfondissant Les algorithmes seront davantage décortiqués et commentés Les
projets, cahiers des charges et méthodes d’analyse seront discutés en concertation On exigera la
tenue régulière d’un cahier de notes et la rédaction de rapports techniques pour certains travaux

Extrait du document

PréfaceEn tant que professeur ayant pratiqué l’enseignement de la programmation en parallèle avec d’autres
disciplines, je crois pouvoir affirmer qu’il s’agit là d’une forme d’apprentissage extrêmement
enrichissante pour la formation intellectuelle d’un jeune, et dont la valeur formative est au moins
égale, sinon supérieure, à celle de branches plus classiques telles que le latin.
Excellente idée donc, que celle de proposer cet apprentissage dans certaines filières, y compris de
l’enseignement secondaire. Comprenons-nous bien : il ne s’agit pas de former trop précocement de
futurs programmeurs professionnels. Nous sommes simplement convaincus que l’apprentissage de la
programmation a sa place dans la formation générale des jeunes (ou au moins d’une partie d’entre
eux), car c’est une extraordinaire école de logique, de rigueur, et même de courage.
À l’origine, le présent ouvrage a été rédigé à l’intention des élèves qui suivent le cours Programmation
et langages de l’option Sciences & informatique au 3e degré de l’enseignement secondaire belge. Il nous a
semblé par la suite que ce cours pouvait également convenir à toute personne n’ayant encore jamais
programmé, mais souhaitant s’initier à cette discipline en autodidacte.
Nous y proposons une démarche d’apprentissage non linéaire qui est très certainement critiquable.
Nous sommes conscients qu’elle apparaîtra un peu chaotique aux yeux de certains puristes, mais nous
l’avons voulue ainsi parce que nous sommes convaincus qu’il existe de nombreuses manières
d’apprendre (pas seulement la programmation, d’ailleurs), et qu’il faut accepter d’emblée ce fait établi
que des individus différents n’assimilent pas les mêmes concepts dans le même ordre. Nous avons
donc cherché avant tout à susciter l’intérêt et à ouvrir un maximum de portes, en nous efforçant tout
de même de respecter les principes directeurs suivants :
•L’apprentissage que nous visons se veut généraliste : nous souhaitons mettre en évidence les
invariants de la programmation et de l’informatique, sans nous laisser entraîner vers une
spécialisation quelconque, ni supposer que le lecteur dispose de capacités intellectuelles hors du
commun.
•Les outils utilisés au cours de l’apprentissage doivent être modernes et performants, mais il faut
aussi que le lecteur puisse se les procurer en toute légalité à très bas prix pour son usage
personnel. Notre texte s’adresse en effet en priorité à des étudiants, et toute notre démarche
d’apprentissage vise à leur donner la possibilité de mettre en chantier le plus tôt possible des
réalisations personnelles qu’ils pourront développer et exploiter à leur guise.
•Nous aborderons très tôt la programmation d’une interface graphique, avant même d’avoir
présenté l’ensemble des structures de données disponibles, parce que cette programmation
présente des défis qui apparaissent concrètement aux yeux d’un programmeur débutant. Nous ob-


Télécharger le document

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *