Le vêtement traditionnel bigouden

Auteur : ILOVEPDF.COM
Date de création : 2016-02-04
Nombre de pages : 9


une unique pièce, qui remplace le gilet sans manches et la veste. Les petites filles portaient habituellement les vêtements usagés de leurs aînées,

Extrait du document

La petite enfance L ‘enfant à l ‘orée du X X e siècle n’est ni roi, ni seul La situation de l’enfant est très variable, qu’il soit fille ou fils de citadin, de marin pêcheur ou de paysan. La structure du  costume est la même pour tous, que l’étoffe soit de soie ou de coton moult fois reprisé.

Les petites filles et les petits garçons sont habillés de la même façon, presque rien ne les distingue.
Ils portent une robe et un sarrau très ajustés, rehaussés selon les circonstances d’une collerette et d’un bonnet. Confectionné dans du velours, le bonnet est agrémenté de galons, de perles et de rubans
pour les plus fortunés. Une cocarde orne l’arrière du bonnet. Il s’agit parfois de celle de la maman.

Jusqu’au début du XXe siècle, la petite fille porte la coiffe dès que ses cheveux sont assez longs. Si elle n’a que trois ou quatre ans, elle reste en robe. Elle adoptera rapidement le costume de sa mère.

Le petit garçon porte le pantalon dès qu’il est propre. Son couvre-chef sera celui de son père : chapeau à rubans ou béret.


Télécharger le document

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *