Cours : Logique séquentielle.

Auteur : ldescham
Nombre de pages : 16


Cours logique séquentielle – P … LES BASCULES … Exemple de bascule RS réalisée à partir de deux opérateurs logiques de type OU-NON à


Cours logique séquentielle – P – V/
Lycée Jules Ferry – Versailles -CRDEMA –
TABLE DES MATIERES :
INTRODUCTION
LES BASCULES
BASCULE R-S
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT
Schéma
Table de vérité
REPRÉSENTATION NORMALISÉE
CHRONOGRAMMES ASSOCIES
VERROU D (LATCH D OU TRANSPARENT LATCH)
REPRESENTATION NORMALISEE
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT
Table de vérité
CHRONOGRAMMES ASSOCIES
BASCULE D (FLIP-FLOP)
REPRESENTATION NORMALISEE
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT
Table de vérité
CHRONOGRAMMES ASSOCIES
BASCULE JK
REPRESENTATION NORMALISEE
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT
Table de vérité
CHRONOGRAMMES ASSOCIES
COMPTEURS/DECOMPTEURS
EXEMPLE DE REPRESENTATION DE COMPTEURS
FONCTIONNEMENT DES COMPTEURS/DECOMPTEURS
COMPTEURS BINAIRES
COMPTEURS DECIMAUX (COMPTEUR BCD)
MODE SYNCHRONE
MODE ASYNCHRONE
APPLICATIONS
DIVISEUR PAR AVEC BASCULE D
Schéma
Chronogrammes associés
Travail demandé
DIVISEUR PAR AVEC BASCULE JK
Schéma
Chronogrammes associés
Travail demandé

Extrait du document

Cours logique séquentielle – P – V1.45/16
Lycée Jules Ferry – Versailles -CRDEMA2007 – 2008
3.3CHRONOGRAMMES ASSOCIES.
Chronogrammes de la bascule RS.
4VERROU D (LATCH D OU TRANSPARENT LATCH).
4.1REPRESENTATION NORMALISEE.
a et b sont des variables d'entrées.
C est une entrée de synchronisation (entrée d'horloge). elle permet de synchroniser le
fonctionnement du verrou D.
Qa
bC1
1D
Q
0
a
1
t
0
b1
t
0
Q
1
t
0
1
t
Q


Télécharger le document

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *