Chapitre 5 : Condensateurs

Microsoft Word – 05 Condensateurs.doc

Auteur : Änder
Nombre de pages : 10


2e B et C 5 Condensateurs 38 c) Conclusion Grâce à la présence du disque 2, une quantité de charge plus importante s’accumule sur le disque 1 (et donc aussi sur …

Extrait du document

2e B et C 5 Condensateurs 41

c) Conclusion
La charge Q du condensateur est proportionnelle à la tension U entre ses armatures :
Q ~ U
Q C U  (C est la constante de proportionnalité)

d) Mesures pour un autre condensateur
En répétant les mêmes mesures pour un autre condensateur, on constate :
Q C ‘ U  avec C’C

e) Capacité C d’un condensateur
Ainsi, la constante de proportionnalité QCU caractérise le condensateur.
C est numériquement égal à la charge accumulée par le condensateur sous une tension de 1V.
* si C est grand : le condensateur accumule une forte charge sous 1 V.
* si C est petit : le condensateur n’accumule qu’une faible charge sous 1 V.
Voilà pourquoi C est appelé la capacité du condensateur.

f) Unité pour C
Elle s’exprime en « farad » (F): si Q = 1 C et U = 1 V, alors C = 1 F
Une capacité de 1 F étant extrêmement grande, on utilise les sous-multiples du farad :
le microfarad : 1 F = 10-6 F
le nanofarad : 1 nF = 10-9 F
le picofarad : 1 pF = 10-12 F

g) Conclusion finale: relation entre Q, U et C
Lorsqu’une tension U est appliquée aux bornes d’un condensateur, des charges Q > 0 et
Q < 0 s'accumulent sur ses armatures. La charge Q du condensateur est numériquement égale au produit de sa capacité C par la tension électrique U Q C U  (formule à retenir !)


Télécharger le document

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *